×

Les amortissements non déductibles

5 mn de lecture
Les amortissements non déductibles
Les amortissements non déductibles

Les amortissement non déductibles (AND) 

Les véhicules particuliers (VP) et certains véhicules à usage mixte (VTC) peuvent être amortis jusqu’à un certain plafond annuel. Un avantage pour les entreprises, qui peuvent déduire une partie des sommes de leur impôt sur les sociétés (IS) ou de l’impôt sur le revenu (BIC ou BNC). Cependant, lorsque la limite est dépassée, la partie excédentaire doit être réintégrée au résultat fiscal de l’entreprise, quel que soit le financement choisi, selon l’article 39-4 du code général des impôts. Il s’agit des amortissements non déductibles.

Les plafonds de déductibilité des amortissements varient en fonction de l’année d’acquisition en achat ou en location, ainsi que des émissions de CO2/km, conformément à l’article 70 de la Loi de finances 2017. Le type de motorisation n’est pas pris en compte en tant que tel, même si les véhicules émettant peu de CO2, comme les électriques ou les GNV, bénéficient d’un régime plus avantageux. Si les locations (avec option d’achat [crédit-bail], moyenne et longue durée…) permettent bien d’accéder à l’amortissement, ce ne sera pas le cas pour les véhicules loués pour une période de moins de trois mois non renouvelables.

Plafond des AND pour les véhicules achetés en 2020, avant l’entrée en vigueur de la WLTP

plafond AND avant wltp

Plafond des AND pour les véhicules achetés après 2020, après l’entrée en vigueur de la WLTP

plafond AND après wltp

Pour les véhicules achetés avant le 1er janvier 2017, le plafond reste inchangé :

- Véhicules dont les émissions de CO2 ≤ 200 g/km, plafond de 18 300 € TTC

- Véhicules dont les émissions de CO2 > 200 g/km, plafond fixé à 9 900 € TTC.

Pour les véhicules achetés à compter du 1er janvier 2017 le taux d’émissions de CO2 pour ce plafond est évolutif :

Véhicules immatriculés en NEDC :

  • 155 g/km pour 2017
  • 150 g/km pour 2018
  • 140 g/km pour 2019
  • 135 g/km pour 2020
  • 130 g/km pour 2021

‣ Véhicules immatriculés en WLTP :

  • 165 g/km pour 2020
  • 160 g/km à partir de 2021

Amortissement de la batterie d’un véhicule électrique ou véhicule hybride rechargeable

La batterie d’un véhicule électrique peut être amortie intégralement si celle-ci est nécessaire au fonctionnement du véhicule et fait par ailleurs l’objet d’une facturation distincte de celle du véhicule.

Rappel sur le calcul de l’amortissement non déductible (AND) 

AND = (prix d’acquisition – plafond amortissement non déductible) / durée de l’amortissement du véhicule

Prix d’acquisition = (prix catalogue du véhicule + options + accessoires + mise à disposition + frais de transport) – remise consentie.

Articles similaires

L'importante du TCO avant d'acquérir une flotte de véhicules

L'importance du TCO avant d'acquérir une flotte de véhicules

Le Total Cost of Ownership (TCO) est un outil très important qui vous permet de calculer et d'avoir une vision globale du coût de votre flotte de véhicules. Le TCO comprend toutes les dépenses telles que le carburant, les assurances, l’entretien, les réparations, les services et les intérêts sur le paiement. Il comprend également les éléments liés à l'amortissement du véhicule en fonction de la durée d’utilisation prévue par le code général des impôts. 

4 mn de lecture
Tags : Financement
La fiscalité des véhicules électriques.

La fiscalité des véhicules électriques.

Choisir un véhicule électrique est non seulement bénéfique sur le plan écologique mais aussi fiscal. En effet, les entreprises désirant acquérir ce type de véhicule sont exonérés de TVS et de TVS additionnelle. De plus, certains modèles ouvrent même droit à des aides du gouvernement que sont le bonus écologique et la prime à la conversion. 

4 mn de lecture
Tags : Fiscalité
Le contrat d'entretien : pourquoi le choisir ?

Le contrat d'entretien : pourquoi le choisir ?

Le contrat d'entretien est indispensable. En effet, en cas de mauvais entretien de votre flotte automobile, les conséquences peuvent être néfastes. La révision et l’entretien représentent en moyenne 5 à 10% du Total Cost Ownership (TCO), elle n’est donc pas négligeable pour bénéficier d’une bonne optimisation de votre flotte automobile.

3 mn de lecture
Tags : Hyundai Entreprises, Fiscalité